1. Accueil
  2. La fondation
  3. Act
  4. Biogreen
Technologie de pyrolyse à haute température

Biogreen by ETIA

Une solution optimale pour transformer les déchets plastiques en électricité

 

Développé par notre partenaire ETIA, Biogreen® est un procédé novateur et breveté de conversion thermochimique en continu de biomasse et d’autres déchets comme le plastique. Biogreen® peut être utilisé pour la torréfaction, la pyrolyse et la gazéification.

Cette technologie de pointe permet d’extraire le fort pouvoir calorifique des déchets plastiques et de les transformer en un gaz de synthèse (syngas) très riche en énergie. Le procédé consiste en une pyrolyse à très haute température permettant de couper les chaînes carbonées qui composent le plastique. Un phénomène de carbonisation sans oxygène qui conduit à l’obtention de nouveaux produits gazeux, liquides et solides.

La pyrolyse à haute température est réalisée grâce à un équipement précurseur et unique, le Spirajoule®. Cette longue vis pousse la matière plastique au sein d’un compartiment étanche tout en la chauffant par effet Joule. La matière est ainsi transportée à allure régulière au sein de l’appareil et la température de la vis peut être pilotée de façon très précise jusqu’à des températures pouvant atteindre 800°C. Cela permet d’adapter parfaitement le temps de séjour et la température au matériau à traiter et au produit final désiré.

Dans le cas d’un traitement à 800°C, l’objectif est de maximiser le rendement en syngaz et d’atteindre la transformation la plus complète possible des plastiques.

Le syngaz est ensuite raffiné grâce à différentes étapes de filtration, d’épuration et de condensation. L’objectif de ces étapes cruciales est d’éliminer les poussières, les particules fines, les goudrons, les gaz condensables ainsi que les polluants tels que le chlore. Le gaz est donc purifié, non toxique et peut être utilisé comme carburant dans des moteurs ou turbines afin de produire de l’électricité.

Les résidus solides et liquides issus de cette transformation sont optimisés puisque la fraction gazeuse atteint jusqu’à 80%.

Le système, compact et modulaire, est fabriqué en containers pour être implémenté rapidement sur des sites hautement contaminés, et proche de la population, limitant les difficultés de logistique et de transport. Il suffit de quelques semaines pour installer une unité qui permet de traiter de 5 à 12 tonnes de plastiques usagés par jour avec une production électrique pouvant atteindre 2 MWh/tonne. Plusieurs machines peuvent fonctionner en parallèle afin d’accéder à des capacités de traitement plus importantes.

L’installation Biogreen®, respecte les normes environnementales les plus strictes et est certifiée CE. Ces solutions techniques de petites et moyennes capacités favorisent une gestion de déchets et une production énergétique décentralisées qui sont reconnues pour leur efficacité, ainsi que pour leurs avantages sociaux et environnementaux. Les déchets plastiques sauvages deviennent ainsi une ressource additionnelle à la transition énergétique.

Du projet pilote au déploiement international

Notre première machine a été livrée et va être testée dans un contexte réel pendant 6 mois pour confirmer ses performances énergétiques et son bilan environnemental. En parallèle des Projets Démonstrateurs sont à l’étude afin d’illustrer les bénéfices économiques, environnementaux et sociaux de notre chaine de valeur dans des villes situées dans des endroits stratégiques tels que des îles, en bord de rivières ou sur les côtes.

Time-lapse de l’installation de la Biogreen Race for Water sur notre site pilote en France 

Unité de démo de la Biogreen Race for Water 

 

En savoir plus sur notre partenaire ETIA