1. Accueil
  2. La fondation
  3. Learn
  4. Ephemare
Mission scientifique

Ephemare

Bermudes - juin - juillet 2017 / Guadeloupe - octobre 2017

Mission Ephemare aux Bermudes et en Guadeloupe 

Dirigé par le Professeur Ricardo Beiras (Université de Vigo, Espagne), le projet EPHEMARE étudie les effets éco-toxicologiques des micro-plastiques sur les écosystèmes marins (pélagique et benthique).

En juin et juillet 2017, trois scientifiques des universités de Bordeaux, Vigo et d’Anvers ont réalisé les premiers échantillonnages de micro-plastiques à bord du Race for Water. 

En Octobre 2017, six scientifiques de l’Université de Bordeaux, de l’Université de Marche et de l’Institut des Sciences Marines CNR- ISMAR en Italie ont rejoint le navire pour effectuer des échantillonnages en Guadeloupe (suivant un protocole similaire à celui utilisé aux Bermudes). 

Bermudes –  du 29 juin au 7 juillet 2017

Le navire Race for Water a accueilli à son bord, les premiers scientifiques du projet EPHEMARE soutenu par le consortium européen JPI Oceans. Pendant une dizaine de jours, Race for Water a été le théâtre d’une série de prélèvements de microplastiques permettant d’étudier l’effet éco-toxicologique de ces derniers sur les écosystèmes marins.

Cette série de prélèvements et d’échantillonnages de micro-plastiques s’est déroulée sur les plages et dans les eaux bermudiennes. Raimundo Blanco (Université de Vigo), Camilla C. Carteny (Université d’Anvers) et Christelle Clérandeau (Université de Bordeaux) sont les premiers scientifiques à bénéficier des 90 m2 du navire Race for Water réservés aux recherches océanographiques. Tous issus du projet EPHEMARE, ils ont pour sujet d’étudier la contamination par les microplastiques et leurs effets sur les espèces aquatiques, que ce soit sur les invertébrés ou les poissons.

À bord du Race for Water, avec l’aide de l’équipage et de scientifiques locaux, ils ont collecté un maximum d’échantillons de microplastiques présents dans la colonne d’eau, dans les sédiments émergés et immergés mais également dans des holothuries (concombres de mer) et dans des bivalves. Deux zones d’intérêts ont été parcourues : Whale Bone Bay et Well Bay.

Ces échantillons serviront par la suite à caractériser (identification, quantification, chimie) les microplastiques prélevés et à mesurer leur toxicité potentielle vis-à-vis d’une ou deux espèces marines modèles. 

Guadeloupe – du 3 au 11 octobre 2017

Du 3 au 11 octobre, six scientifiques de France et d’Italie ont embarqué à bord du navire afin d’étudier les effets toxicologiques des microplastiques sur les écosystèmes marins.

Au programme, un vaste échantillonnage de la pollution plastique que ce soit dans la colonne d’eau, ou les sédiments.

Durant 3 jours, le navire s’est déplacé entre les plages du Viard (Petit-Bourg) et Malendure (Basse-Terre), lieux dans lesquels ce programme de recherche européen a réalisé ses prélèvements de macro et micro déchets plastiques en collaboration avec Dr. Soazig Lemoine, maitre de conférences à l’Université des Antilles.

Les échantillons récoltés sont en cours d’analyse dans les laboratoires partenaires du projet EPHEMARE, afin d’étudier la quantité, le type et la toxicité des microplastiques présents dans différents milieux de l’écosystème.

La mission EPHEMARE c’est aussi échanger avec d’autres scientifiques locaux et le grand public. Aux Bermudes, nous avons organisé un workshop sur la problématique de la pollution plastique et en Guadeloupe une conférence grand public à l’Université des Antilles pour échanger sur le contexte de la pollution locale.

Témoignage de Bénédicte Morin, Maître de conférences à l’Université de Bordeaux

« Très franchement, je suis enchantée et suis certaine que mes collègues aussi. Le navire est incroyablement spacieux, nous pouvions y faire un travail de qualité et les équipes du bord sont très accueillantes. Et, bien entendu, c’est extraordinaire de pouvoir mener des études en mer en ayant aucun impact environnemental et ne faisant aucun bruit grâce à ce navire propulsé par des énergies propres. »

Pour en savoir plus, lisez nos articles sur notre blog :

Des scientifiques montent à bord !

Des experts internationaux pour un workshop scientifique

Impressions des scientifiques à bord 

Étudier la pollution plastique des océans : détails de la vie des scientifiques du Race for Water 

Partenaires de la mission 

Aidez-nous à combattre la pollution plastique des océans !

Faites un don et rejoignez l’un de nos programme
Nous soutenir

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels