1. Accueil
  2. Actualités
  3. A 700 milles, la Nouvelle- Calédonie
Actualités
En direct du bord 26 janvier 2019

A 700 milles, la Nouvelle- Calédonie

L’équipage de Race for Water chemine vers la Nouvelle-Calédonie, distante désormais de 700 milles. Le catamaran propulsé par une combinaison d’énergies propres : le soleil, le vent et l’océan, est attendu à Lifou mercredi 30 janvier prochain. Anecdote du jour : le bateau est à équidistance de son port d’attache Lorient !

Annabelle Boudinot, second capitaine, nous ouvre son carnet de bord de la semaine.

Dimanche 20 
Le temps se couvre et, vers 16h00, ce sont littéralement des seaux d’eau qui nous tombent dessus. Nous pensions pouvoir admirer un beau coucher du soleil depuis le caisson, ce sera pour une autre fois ! D’autant qu’une houle de travers s’installe assez vite. Nous finissons de ranger et de caler l’essentiel. Une plâtrée de pâte pour caler les estomacs sensibles et très vite toutes les personnes hors quart ont regagné leurs bannettes !

Lundi 21
Pas de vent, petite houle 0,5m, temps partiellement ensoleillé. Un peu moins de nuage et c’eût été de vraies conditions pour un bateau solaire !
Comme le temps est un peu nuageux et risque de l’être encore demain, nous faisons attention à l’énergie. Un peu de clim, mais pas trop… donc il fait chaud à bord de Race for Water ! A chaque descente dans les flotteurs, c’est vraiment la grosse suée. Récompense à la faveur d’une météo très calme : nous nous sommes octroyé une petite pause « nage » dans l’après-midi !

Mardi 22
Le vent est toujours au travers pour 15 à 20 nœuds, la mer est agitée. Ça secoue un peu !
Ce matin, exercice incendie avec recherche de personnes dans le laboratoire. L’entrainement s’est très bien déroulé, mais Anne et Margaux ont eu chaud sous les combinaisons…. 
En fin d’après-midi, nous nous sommes aperçu d’un comportement bizarre sur le safran bâbord, l’un des vérins s’est détaché. Après 2h de tentatives infructueuses, nous bloquons le safran dans l’axe pour la nuit.

Mercredi 23
Le ciel est dégagé ; nous croisons les doigts pour un beau soleil ! Nous avons pu reconnecter le vérin au secteur du safran et remettre en fonctionnement.
Le vent reste au travers, plus ou moins fort.

Jeudi 24
Le soleil a brillé de tous ses feux ET heureusement, car ce matin les batteries étaient bien basses ! Mais elles sont bien remontées !! Ouf !
Cela dit la journée a été riche en exercices de tous genres :
– Exercice d’homme à la mer réussi, chacun a tenu son poste et la manœuvre n’a duré que quelques minutes.
– Envoi du kite en fin d’après-midi. L’angle du vent n’était pas favorable, donc nous avons juste envoyé et atterri 2 fois de suite, l’occasion pour Basile et moi de nous remettre dans le bain, et pour Margaux, de tester la console. Nous n’avons pas tracté le bateau car l’écart à la route eut été trop important. Il nous a semblé toutefois intéressant de faire une séance d’entraînement.

 

 

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels