1. Accueil
  2. Race for Water Odyssée 2015
L'odyssée 2015

Premier état des lieux global de la pollution plastique des océans

La « Race for Water Odyssey » (R4WO) est partie le 15 mars 2015 de Bordeaux en France. Cette expédition avait pour objectif de se rendre sur les plages des îles situées dans les 5 gyres de déchets afin de réaliser le premier état des lieux global de la pollution des océans par les plastiques et de mettre en exergue les conséquences de cette dernière sur les populations. Et ce, en un temps record de moins de 300 jours grâce à un trimaran de course, le « MOD70 Race for Water »

odyssée 2015 race for water plastique pollution

L’équipage est également parti à la rencontre des différents acteurs locaux (populations, autorités, ONGs, etc.) afin de comprendre leur manière d’appréhender la pollution plastique.

Un an d’expédition et le constat est sans appel : le plastique est partout, dans des proportions effrayantes et principalement sous forme de micro voire de nanoparticules réduisant les chances de pouvoir un jour nettoyer les océans. Il faut en revanche stopper l’hémorragie et s’attaquer au problème à la source, à terre, en empêchant les déchets d’atteindre les océans.

20 minutes pour retracer une année d’exploration de la pollution plastique des océans

 

 

Une odyssée pour ÉTUDIER

Les îles situées au cœur des gyres, agissent comme une sorte de barrage naturel au transport des déchets, les piègent et les accumulent sur leurs côtes. Ainsi, leurs plages constituent un terrain représentatif du type et des quantités de déchets retrouvés dans les eaux environnantes.

Les plages des îles sélectionnées ont été étudiées selon une approche scientifique standardisée basée sur la méthode de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Analyse quantitative des micro et macroplastiques collectés sur l’Odyssée 2015

Retrouvez l’intégralité des résultats scientifiques de cette expédition sur la page dédiée à notre programme LEARN.

Une odyssée pour SENSIBILISER

Susciter l’intérêt du grand public, des industriels et des législateurs pour la pollution plastique est également une finalité importante de l’expédition. A chaque escale, le grand public, les médias, les autorités locales et les politiques ont été sensibilisés grâce aux nombreuses actions et évènements organisés. L’équipe a mis tout en œuvre afin d’alerter le plus grand nombre aux enjeux de l’eau et à la nécessité de lutter contre la pollution plastique. Un intérêt particulier a été accordé aux plus jeunes au travers d’activités éducatives et ludiques ainsi qu’avec la création d’outils pédagogiques pour les écoles.

« Cette expédition aura été une belle aventure humaine, sociale et scientifique. Ces 9 mois auront parfois été éprouvants mais toutes les données et connaissances acquises, toutes les rencontres enrichissantes que nous avons pu faire, représentent un acquis indispensable afin de poursuivre efficacement la lutte contre la pollution des océans par les plastiques » expliquait à l’arrivée Marco Simeoni, chef d’expédition et président de la Fondation Race for Water, « La Race for Water Odyssée n’est que le début d’un projet à long terme. C’est un tremplin qui nous aura permis de comprendre et de définir concrètement comment avancer vers des solutions. Suite à l’Odyssée, notre constat est clair : la pollution par les plastiques touche toutes les régions du monde, elle est partout. Il faut agir en amont, empêcher l’entrée du plastique dans les voies d’eau en favorisant la valorisation des déchets.»

Découvrez l’ensemble des vidéos réalisées tout au long du parcours de l’odyssée 2015 :

Aidez nous à préserver les océans !
Vos dons sont indispensables pour pérenniser nos actions de sensibilisation et le déploiement de solutions contre la pollution plastique des océans