1. Accueil
  2. Actualités
  3. Accueil officiel à Kota Kinabalu
Actualités
Escales odyssée 23 août 2019

Accueil officiel à Kota Kinabalu

La Race for Water Odyssey et les équipes de la Fondation ont été officiellement accueillies aujourd'hui à Kota Kinabalu, en Malaisie, par les institutions gouvernementales nationales, les partenaires et les médias.

Race for Water est arrivé à Kota Kinabalu le mardi 20 août et a accueilli aujourd’hui à bord la conférence de presse officielle de bienvenue,  en présence de M. Marco Simeoni, président de la Race for Water Foundation ; YB Datuk Liew Vui Kong, ministre de la justice du ministère du Premier ministre, Walter Kenson, directeur du service santé et environnement de Kota Kinabalu ; M. YB Datuk Vui Kong, directeur du programme de l’eau de Kota Kinabalu ; M. Zachary Mobijohn, directeur général de Sri Pelancongan Sabah Sdn Bhd, M. Gerard Tan, directeur général adjoint de Sutera Harbour Resort, Marinah Embiricos, coprésidente du projet Now, parmi d’autres invités et responsables locaux.

Tous les intervenants à la conférence ont souligné l’importance d’une collaboration pour s’attaquer au problème complexe et croissant de la pollution plastique non seulement en Malaisie, mais aussi dans le monde entier, et que la solution à ce problème doit être sur terre. Les membres présents ont proposé de travailler ensemble au cours des deux prochaines semaines pour animer des ateliers et des visites éducatives pour les scolaires.

Créée en 2010, la Fondation Suisse Race for Water lutte pour la prévention de la pollution plastique des océans. La mission est d’agir sur le terrain en apportant des solutions technologiques industrielles durables. A travers l’Odyssée 2017-2021, le navire ambassadeur parcourt les mers du globe pour étudier l’impact du plastique sur le milieu marin, alerter le plus grand nombre sur ce fléau et proposer des solutions pour le combattre. Il s’agit d’un programme global déployé à chaque escale pour aider les villes côtières et les différentes îles visitées à agir localement contre ce problème global.

Si le catamaran de la Fondation est une véritable vitrine de la transition énergétique lorsqu’il navigue, il  se transforme en une fabuleuse plate-forme pour accueillir des ateliers et des visites scolaires locales lorsqu’il est au port.

Parti de Lorient, France, le 9 avril 2017 pour un tour du monde de 5 ans, le bateau Race for Water, qui en est maintenant à sa 20ème escale, restera en Malaisie pour les deux prochaines semaines. Le navire partira pour Palawan aux Philippines, le 10 septembre.

Verbatim : 

M. Marco Simeoni, président de la Fondation Race for Water
« Nous naviguons depuis plus de deux ans à travers l’Atlantique puis le Pacifique Sud pour enfin atteindre l’Asie du Sud-Est et les eaux malaisiennes, où la pollution plastique est un problème majeur dans la région. Au cours des prochains jours, nous travaillerons à rassembler les gens et à trouver des solutions pratiques. Notre but est de trouver des solutions locales à une catastrophe mondiale. »

YB Datuk Liew Vui Kong, ministre de la justice du ministère du Premier ministre,
« Race for Water apporte une proposition de chaîne de valeur pour le plastique à usage unique afin d’encourager sa collecte au lieu de son élimination. Cela est fondamental pour le succès de l’interdiction nationale du plastique à usage unique d’ici 2030. C’est encore une fois dans ce contexte que nous saluons chaleureusement l’initiative internationale de Race for Water et sa solution pour encourager la collecte des déchets plastiques et sa gestion ».

YB Puan Yeo Bee Yin, Ministre de l’énergie, des sciences, de la technologie, de l’environnement et du changement climatique (MESTECC)
« Le MESTECC est très enthousiaste de recevoir la Race for Water Odyssée  à Kota Kinabalu. Toute initiative de sensibilisation à l’environnement fait partie du plan d’action de notre ville. Nous croyons que votre venue permettra de sensibiliser davantage le public quant  à la lutte contre la pollution plastique à usage unique. Par ailleurs, l’utilisation novatrice des énergies propres – soleil, vent et eau – pour alimenter le bateau Race for Water au cours de son tour du monde, inspirera forcément les jeunes génération et favorisera des innovations locales sur ce type de gestion des énergies afin de construire un avenir meilleur et durable. »

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels