1. Accueil
  2. Actualités
  3. En route vers Jakarta!
Actualités
En direct du bord 14 juin 2019

En route vers Jakarta!

Partis jeudi 13 juin de Bali, Race for Water et son équipage font route vers Jakarta qu'ils devraient rallier le 20 juin.

Jean-Marc Normant qui assure le commandement du bateau sur cette navigation témoigne à la fois du départ de Bali et de ce qu’il y a vu et vécu.

Bali et ses extrêmes…

« A nouveau en mer, le départ du port de Bali Benoa est à l’image de l’escale, les touristes suspendus à leurs parachutes, tractés par de gros hors bords, passent au-dessus du bateau et tout cela sous les avions de lignes qui prennent leurs envols vers des destinations lointaines.

Le tourisme à Bali est de toute évidence une source de revenus primordiale. Nous croisons des australiens, allemands, chinois, français, etc …

La population dans la partie SUD de l’île est très dense ; la circulation est un flux dans lequel, nous pauvres occidentaux, aurions bien du mal à nous immiscer sans heurt ! Certaines parties de la ville sont bien trop dédiées à la consommation à mon goût.

Cependant, dès que nous quittons la ville, l’ambiance change totalement. La verdure reprend sa place, luxuriante. Nous avons l’impression de nous retrouver dans la jungle primaire. 

Notre contact avec La Green School nous a permis de visiter les installations de l’école, un cadre unique où l’ensemble de l’architecture est inspiré par la Nature : les formes des constructions semblent organiques, les matériaux utilisés respectueux de l’environnement, le Bambou règne ici en maître. Cet espace ne peut qu’inspirer la jeunesse qui y pousse. Un bel exemple, un retour vers la nature, salutaire à n’en pas douter !

Nous naviguons depuis 24 heures, la mer à notre départ était un peu agitée, la houle de Sud entrait entre Bali et l’île de Pulo Nusapenida ; elle nous aura accompagnés jusqu’à la pointe Est de l’île de Bali. Les 3500 m du volcan Agung commencent à se dissimuler derrière les nuages. 

Nous croisons quelques radeaux de pêches laissés au large dans l’attente des pêcheurs. Ces radeaux de bois sont pour nous des obstacles à éviter impérativement. La veille en passerelle, une fois de plus, se montre essentielle pour une navigation en sécurité.  »

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels