1. Accueil
  2. Actualités
  3. Mission AMICi en cours!
Actualités
Impact des métaux et des microplastiques
Science 6 février 2019

Mission AMICi en cours!

Huit jours d’expédition scientifique (du 6 au 15 février 2019) sont dédiés en début de cette 15ème escale à des chercheurs de l’IRD en Nouvelle-Calédonie pour mener à bien leur mission AMICi (Accumulation des MIcroplastiques dans les Coraux) à bord de la plateforme Race for Water en Baie de Prony.

Cette mission AMICi est dirigée par Dr Claude Payri, Directrice de l’Unité Mixte de Recherche ENTROPIE (Ecologie Marine Tropicale des Océans Pacifique et Indien) de l’IRD en Nouvelle Calédonie et est menée en partenariat avec l’IRD, l’ADEME, l’Agence calédonienne de l’Energie et la Province Sud.

Mission AMICi : des métaux et des microplastiques

La mission AMICi vise à analyser l’impact des métaux et des microplastiques sur la santé des coraux.

Pour cela, les 4 scientifiques embarqués, Dr Ricardo RODOLFO METALPA, Dr Leila MEISTERTZHEIM (Présidente de Plastic@Sea), Dr Fanny HOULBREQUE et Valentine MEUNIER étudieront deux sites :
– un premier au cœur de la baie de Prony, enrichi en métaux
– un deuxième plus au sud, près de Bonne Anse qui sera le site contrôle.

Deux principales activités de recherche seront ainsi réalisées sur ces deux sites :

  • L’étude de l’incorporation d’azote atmosphérique par les coraux dans un environnement enrichi en métaux.
    Pour cette première activité de recherche, 4 jours de mission par site seront consacrés à la collecte de coraux et l’incubation de ces coraux à bord du navire Race for Water. Des échantillonnages d’eau seront également réalisés sur ces 2 sites lors de cette expédition.
     
  • L’étude de l’ingestion in situ de microplastiques par 2 espèces de coraux.
    En parallèle de cette première activité, 8 jours d’expérimentation seront effectués en plongée sous-marine avec l’incubation in situ de 4 chambres benthiques sur chacun des 2 sites. Ainsi, trois chambres benthiques seront mises en place, deux espèces de coraux différentes seront incubées dans ces chambres, dans lesquelles seront injectées des microplastiques en suspension. Ces trois chambres seront comparées à une chambre témoin ne contenant pas de colonie corallienne. (crédit photo ci-dessous : © CNRS / E. Amice Chambres benthiques)                                        

Activités pédagogiques

Outre la mission scientifique, le partenariat de l’IRD Nouvelle-Calédonie avec Race for Water, portera aussi sur l’organisation d’ateliers pédagogiques. Les animations seront basées sur la mallette MARECO (éditée par Bioviva). Cette mallette initie à l’écologie récifale et permet de sensibiliser les jeunes générations à l’impact de la pollution plastique sur le lagon calédonien.
Les visites scolaires du navire Race for Water à Nouméa sont prévues du 25 au 28 février 2019 en lien avec la province Sud et l’association Symbiose. Cette même malette sera confiée à l’équipage du Race for Water pour les futures escales en Indonésie et Asie.

Activités de communication

Au cours de l’escale en Nouvelle-Calédonie, les établissements scolaires qui viendront visiter le Race for Water pourront  également voir l’exposition de l’IRD « Voyage au cœur des récifs » qui sera présentée dans les locaux de la Province Sud .

Enfin, une conférence publique sera organisée par l’IRD et la Province Sud (Conférence C’nature) le mardi 26 février à 18h pour présenter l’Odyssée Race for Water et la mission scientifique réalisée en Baie de Prony, l’occasion d’aborder les enjeux environnementaux impactant les récifs coralliens.

Témoignages 

Dr. Claude Payri
Directrice de recherche et de l’UMR ENTROPIE à l’IRD Nouvelle-Calédonie
« L’escale du navire Race for Water en Nouvelle-Calédonie, offre à notre équipe ENTROPIE une belle occasion pour initier dans cette région l’étude de l’impact des microplastiques sur la physiologie des coraux constructeurs de récifs. Au moment où diverses initiatives fleurissent pour lutter contre ce fléau, les chercheurs de l’IRD se réjouissent de pouvoir y contribuer en limitant grâce à ce navire, les impacts environnementaux et en préservant la quiétude de cette magnifique baie du Prony. »

Nina Julié
Élue à la PROVINCE SUD en charge de l’environnement
« Je suis engagée depuis de nombreuses années dans la lutte contre la pollution liée aux plastiques. La Nouvelle-Calédonie possède un environnement extraordinaire, source de richesse exceptionnelle. Réduire le déchet plastique est donc une priorité pour la Province Sud. « Race for Water » propose une solution concrète pour transformer les déchets plastiques en énergie, dont la mise en œuvre en Nouvelle-Calédonie mérite d’être discutée. Je pense que l’expédition « Race fore Water est une opportunité d’alimenter nos réflexions et de surcroit, de sensibiliser les calédoniens et notamment les plus jeunes à l’impact néfaste du plastique. » 

Nina Julié
Présidente de l’Agence Calédonienne de l’Énergie
« L’Agence Calédonienne de l’Énergie a été créée pour promouvoir, entre autres, les énergies renouvelables, mais également l’innovation, nécessaire à la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie. Il y a urgence à réduire notre dépendance aux énergies fossiles. Celle-ci n’est plus soutenable pour notre environnement et notre économie. Si nous souhaitons développer notre souveraineté énergétique, nous devons être attentifs à toutes les solutions technologiques innovantes. »

 

Merci à tous nos partenaires locaux sans lesquels cette mission scientifique AMICi ne pourrait avoir lieu à bord du Race for Water en Nouvelle-Calédonie.

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels
Chaque goutte compte
Soutenez les programmes
Learn — Share — Act
de la fondation Race for Water
Nous adressons nous plus sincères remerciements à ZEP pour sa contribution gracieuse à la fondation Race for Water.