1. Accueil
  2. Actualités
  3. Première partie d’escale à Lima terminée, place à l’équipe ACT !
Actualités
Fondation 5 avril 2018

Première partie d’escale à Lima terminée, place à l’équipe ACT !

Race for Water arrivé aux abords de Lima au Pérou, le 15 mars dernier, est toujours au mouillage devant le Yacht Club de La Punta à Callao, et ce jusqu’au 20 mai prochain où il lèvera l’ancre en direction de Valparaiso au Chili.  Après une première partie riche en échanges et en apprentissages sur la situation de la pollution plastique au Pérou, l’équipe Race for Water en charge d’implémenter des projets de valorisation des déchets reste à l’œuvre, sur place, pendant les deux prochains mois pour poursuivre et concrétiser les discussions initiées.

Lima 1ère :  SHARE (visites et exposition à bord)

La première partie de cette escale s’est achevée en fin de semaine dernière par un Beach Clean Up en collaboration avec l’ONG WWF qui a réuni 400 volontaires et qui a permis de récupérer 2 tonnes de déchets !

Comme à chaque stop-over de la Race for Water odyssée, les équipes de la Fondation se mobilisent pour sensibiliser le plus grand nombre que ce soit des scolaires, des décideurs, des élus ou encore des entrepreneurs et acteurs environnementaux locaux. Force est de constater que l’engouement suscité par la présence du catamaran Race for Water a été incroyable. Ont été reçu et accueilli à bord près de 400 enfants, plus de 350 entrepreneurs locaux, 27 personnes lors du Worshop « Plastic Waste to Energy » ou encore 35 personnalités politiques qui ont tenu à bord une commission interministérielle qui coordonne l’implantation de projets écoresponsables pour la préservation des zones côtières. Occasion de réunir notre Président Marco Simeoni et la Ministre de l’environnement Madame Elza Galarza.

   

Camille Rollin, responsable ACT pour la Fondation Race for Water : « Quel enthousiasme de la part des péruviens ! L’accueil est formidable ! Nous ne pourrons malheureusement pas répondre positivement à toutes les sollicitations que nous recevons chaque jour. Nous sommes très contents de cette première partie d’escale à Lima qui était principalement dédiée à l’éducation puisqu’en dix jours nous avons accueillis presque 400 élèves et étudiants. Le nettoyage de la plage agua dulce organisé par WWF pour marquer le coup de notre visite à Chorrillos, a permis de réunir 400 volontaires surmotivés et de récupérer près de deux tonnes de déchets en seulement quelques heures. Cela montre deux choses : il y a encore un énorme travail éducatif à faire sur le terrain pour que la population locale se sente plus concernée par la préservation de son environnement, mais qu’une partie croissante de cette même population cherche à faire évoluer les consciences. »

Lima 2ème : ACT (présentation des solutions)

De nombreux acteurs locaux notamment des entrepreneurs et investisseurs sociaux qui s’engagent dans des projets durables qui répondent aux problématiques auxquelles est confronté leur pays, comme celle de la pollution plastique, sont venus échanger à bord avec les équipes Race for Water.   C’est notamment avec ces derniers qu’une équipe plus restreinte mais entièrement dédiée à l’implémentation de projets de valorisation énergétiques des déchets plastiques au Pérou va poursuivre le travail au cours des deux prochains mois.

Frédéric Sciacca, Responsable ACT à Lima pour la Fondation : « Dans le cadre du programme ACT et de la recherche de solutions, nous allons désormais porter notre attention sur les modes de collecte, de gestion et de valorisation des déchets plastiques localement. Le contexte de Lima nous permettra de mieux appréhender la collecte informelle qui est extrêmement dynamique au Pérou. Il nous faudra aussi rencontrer nombre d’acteurs du monde associatif, publique et privé afin d’identifier où la mise en œuvre de la chaîne de valeur complète de notre modèle fera le plus de sens, et aura le plus d’impacts positifs. »

L’équipe ACT de la Fondation est composée de Camille Rollin, Frédéric Sciacca mais également pour cette étape, de Jimena Collantes-Ortiz, péruvienne d’origine et qui est particulièrement impliquée à Lima : « En tant que Péruvienne, c’est un honneur de faire partie de l’escale Lima, nous travaillons avec une équipe très professionnelle et passionnée dans ce que nous faisons.  C’est un privilège d’avoir la présence d’un navire aussi unique que le catamaran Race for Water. Je suis convaincue que la réponse aux besoins de mon pays amalgame parfaitement la solution proposée par Race for Water. À ce jour, nous avons pu contacter des acteurs clés pour l’implémentation du projet Waste to Energy. De mon point de vue, nous avons un grand potentiel à exploiter et mon désir, certainement ambitieux, est de pouvoir crée un réel impact dans chaque coin des régions du Pérou. Le meilleur est à suivre. » 

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels