1. Accueil
  2. Actualités
  3. La transition énergétique, une réalité.
Actualités
En direct du bord 5 octobre 2018

La transition énergétique, une réalité.

Conscient que les plastiques ne constituent pas l’unique pollution à laquelle l’océan doit faire face, Race for Water s’engage pour la transition énergétique. « Pour cette nouvelle odyssée, nous naviguons avec un navire uniquement propulsé par des énergies propres : le solaire, le vent et l’hydrogène, » explique Marco Simeoni. Il est essentiel de démontrer qu’une navigation aux énergies propres est possible et que la transition énergétique est une réalité.

Sur ce ralliement entre Rapa Nui et Tahiti, Bernd un ingénieur de chez Skysails Yachts, notre partenaire, leader technologique du marché pour les systèmes de kite de traction automatisés, est à bord de Race for Water pour améliorer le système en place. Il témoigne.

« Je m’appelle Bernd et je travaille depuis 13 ans, pour la société Skysails Yacht, comme membre de la recherche et du développement. Je suis ingénieur Aéronautique.

Nous avons rencontré Marco fin septembre 2016 et nous lui avons présenté notre solution de kite de traction. Il a passé commande mi-octobre et à partir de ce moment, nous avons travaillé à adapter le système « Skysails » au bateau Race For Water.

En collaboration rapprochée avec Jean-Marc Normant, le directeur technique, nous avons réalisé l’intégration des éléments au catamaran Je suis venu la première fois à bord le 5 janvier 2017 pour discuter de l’installation de notre technologie et tester l’interaction des communications maritimes du bord avec nos propres systèmes de transmission radio.

L’installation complète s’est déroulée entre février et mars avec mes collègues Xaver, Christoph, et Félix. Fin mars, nous avons réalisé notre premier vol. Le départ du bateau a eu lieu le 9 avril 2017 !

Xaver et moi avons participé au premier leg : Lorient-Madère ; ce fut l’occasion pour l’équipage de se familiariser avec le système. Je suis ensuite resté jusqu’aux Bermudes pour finaliser l’apprentissage de l’équipage et les rendre autonomes par rapport à la manipulation de notre système.

En janvier 2018, je suis revenu à bord accompagné de mon collègue Manfred pour des test de recherche et développement, nous avons fait le leg Guadeloupe-Panama. Nous avons alors testé et validé une nouvelle fonction qui permet au pilote automatique de s’adapter aux variations de vent. Grâce à cette fonction, l’automatisation du vol est améliorée.

Aujourd’hui, je suis sur le bateau pour le leg Ile de Pâques – Tahiti, j’ai rejoin l’équipage fin août à Rapa Nui. Je suis ici à nouveau pour de la recherche et du développement. Un de mes buts est de tester une nouvelle fonction qui permet d’optimiser les performances du vol automatisé. Concrètement, cette fonction optimise la traction générée sur le bateau. Je cherche aussi à accumuler des données pour le développement des kites et des pods. J’ai mis par exemple des caméras pour améliorer la compréhension du vol, les comportements du kite.

A la fin de ce leg, j’aurai déjà passé 13 incroyables semaines à bord ! C’est toujours un immense plaisir de travailler avec l’équipe de Race For Water. Cette équipe est très talentueuse, sympathique, toujours contente d’utiliser notre système et de participer à son amélioration !

Enfin concernant la mission générale de Race For Water, j’ai participé à un beach clean up sur l’Ile de Pâques. J’ai été choqué de voir l’étendu de la pollution plastique. Je suis content que Skysails Yachts soit partenaire technique de cet Odyssée et contribue à ce combat contre la pollution plastique dans les océans ».

Pour tout savoir sur le fonctionnement du kite, rendez-vous sur la page dédiée : https://www.raceforwater.org/fr/le-kite-de-traction/

 

 

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels