1. Accueil
  2. Actualités
  3. Mercredi 6 novembre - Conférence sur les Océans et le Climat.
Actualités
Agenda 6 octobre 2019

Mercredi 6 novembre - Conférence sur les Océans et le Climat.

Rendez-vous le mercredi 6 novembre au Swiss Tech Convention Center (EPFL) à 17.00 avec, entre autres, la lauréate du prix Erna Hamburger, le professeur Antje Boetius pour une soirée débat autour des océans et du climat organisée par l'EPFL et Wish Foundation.

Kim Van Harkel, conseillère scientifique pour la Fondation Race for Water interviendra également.


L’événement et son programme :
https://www.epflwishfoundation.org/erna-hamburger-2019
Inscription libre et gratuite :
 https://inform.epfl.ch/index.php?form=Erna_Hamburger_Event

Nota : 

Depuis 2006, le Prix Erna Hamburger récompense des femmes scientifiques influentes et de premier plan qui transforment leur domaine et mettent en œuvre des changements. Le prix est décerné par la Fondation EPFL-WISH (Women In Science and Humanities).

Cette fondation indépendante a été créée à l’initiative de femmes professeurs de l’EPFL, dans le but d’encourager les carrières et la promotion des femmes dans les domaines scientifiques et techniques.

Le prix porte le nom du Dr Erna Hamburger, qui a été la première femme promue au rang de professeur titulaire à l’EPFL et qui continue à inspirer les étudiants et les chercheurs aujourd’hui.

La lauréate 2019 est le professeur Antje Boetius*, Marine Biologist – Directeur scientifique
Antje Boetiusest un biologiste marin allemand qui enseigne actuellement la géomicrobiologie à l’Institut Max Planck de microbiologie marine de l’Université de Brême et à l’Institut Alfred Wegener du Centre Helmholtz de recherche polaire et marine (AWI). 

Elle a été la première personne à décrire l’oxydation anaérobie du méthane et croit que les premières formes de vie de la Terre ont pu subsister grâce au méthane en l’absence d’oxygène moléculaire (réduisant plutôt les composés contenant de l’oxygène comme le nitrate ou le sulfate).

Elle a également suggéré que de telles formes de vie pourraient être capables de réduire le taux de changement climatique à l’avenir. Elle est l’une des lauréates du Prix de l’environnement 2018 (Fondation allemande pour l’environnement).

« Les océans vivants sont un must. Sans eux, nous ne pouvons exister. »

En mars 2009, elle a reçu le prix Gottfried Wilhelm Leibniz, doté de 2,5 millions d’euros, pour son étude des micro-organismes des fonds marins qui affectent le climat mondial.

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Nos partenaires

Partenaire principal
Partenaires officiels
Chaque goutte compte
Soutenez les programmes
Learn — Share — Act
de la fondation Race for Water
Nous adressons nous plus sincères remerciements à ZEP pour sa contribution gracieuse à la fondation Race for Water.