1. Accueil
  2. Escales
  3. Japon
Escale
Japon
Empire du soleil levant
L'escale en quelques chiffres
23 vingt-troisième escale
1 scientifique embarqué
300 invités à bord
Empire du soleil levant février - août 2020

Japon

Flexibilité, notre maître mot depuis le début de l’année. La crise sanitaire qui touche l’ensemble du monde a fortement impactée le programme de l’odyssée Race For Water. Le catamaran de la Fondation a tout de même pu réaliser un joli parcours au cœur des eaux nipponnes avec l’aide de nos partenaires locaux Saraya et Zeri Japan ; et bien sûr la maison horlogère Breguet qui nous soutient depuis 2018.

Ishigaki, Okinoerabu, Amamioshima, Kagoshima, Sasebo, Fukuoka, Osaka, Nishinomia et Tokyo. Au total neuf escales et près de 300 personnes rencontrées, très investies sur le sujet de la pollution plastique des océans, reçues par petit groupe dans le respect des normes en vigueur.
 
« Nous avons accueilli à bord près de 300 invités dont 80 élus, décideurs locaux ainsi que 70 journalistes, depuis début mars, et bien sûr les représentants de nos partenaires : Mr Yusuke Saraya, Président de Saraya Group et de Zeri Japan. Nous tenons à remercier chaleureusement les équipes de Saraya et Zeri qui nous ont accompagnés et soutenus dans nos démarches. Sans leurs engagements, nos escales au Japon n’auraient pu se concrétiser », indique Franck David, directeur de l’Odyssée Race for Water.

« Durant ces sept mois, médias, entrepreneurs et élus locaux ont pu découvrir notre navire Race For Water et ses technologies innovantes ainsi que les solutions proposées afin de lutter contre la pollution par le plastique. Nous restons persuadés que les solutions sont à terre. Il est important de poursuivre nos actions de sensibilisation et d’être sur le terrain malgré le contexte. »

Prélèvements de microplastiques, dans les eaux de surface japonaises.

L’équipage de Race For Water a pu réaliser un programme de prélèvements dans les eaux japonaises, entre Ishigaki et Okinoerabu, au printemps dernier dans le cadre d’une collaboration entre le Professeur japonais Atsuhiko Isobe (Université de Kyushu), la fondation Zeri Japan et notre partenaire local Saraya.

Beach Clean Up à Okinoerabu…

Sur l’île d’Okino-Erabu, trois jeunes filles laisseront un souvenir impérissable à l’équipage de Race for Water. Lili, 11 ans, Hana, 9 ans et Mei, 6 ans s’investissent depuis des années dans la protection de leur environnement et entrainent dans leur sillage une partie de la population….

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !

Aidez-nous à combattre la pollution plastique des océans !

Faites un don et rejoignez l’un de nos programmes
Nous soutenir
Aidez nous à préserver les océans !
Vos dons sont indispensables pour pérenniser nos actions de sensibilisation et le déploiement de solutions contre la pollution plastique des océans